Culture du yacon : un légume ancien à la mode

yacon

Le yacon en résumé :

Nom latin : Polymnia edulis, Polymnia sonchifolia
Nom commun : poire de terre, yacon, aricoma
Famille : Astéracées
Type : Légume tuberculeux

Hauteur : 2 m
Densité de plantation : 2 à 3 pieds par m²
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche en humus

Plantation : mars, avril – Récolte : novembre

À l’instar de l’oca du Pérou, le yacon fut introduit en France en 1850. Il devait alors remplacer la pomme de terre, menacée à l’époque par le mildiou.

Malgré sa grande productivité et sa facilité d’entretien, le succès ne fut pas au rendez‑vous et la poire de terre tomba dans l’oubli. Elle commence néanmoins à revenir sur le devant de la scène.

Plantation du yacon

Pour se développer dans de bonnes conditions, l’aricoma a besoin d’un sol riche en matières organiques (compost, terreau, fumier) et ameubli en profondeur pour faciliter la croissance des tubercules. Veillez également à ce que la zone du potager soit bien ensoleillée.yacon plantation

Contrairement aux pommes de terretopinambourshélianthis ou oca du Pérou, on ne plante pas les tubercules des yacons. On utilise des éclats de souches ou des plants achetés dans le commerce.

La plantation se réalise en deux temps au début du printemps :

  • En mars, mettez les éclats en pots dans un mélange de terre de jardin et de terreau. Installez‑les à l’abri du froid et en plein soleil.
  • À la mi­‑mai, vous pouvez planter vos pieds en pleine terre dans votre potager. Faites attention, la poire de terre étant une plante volumineuse, espacez les pieds d’au moins 75 cm pour les laisser respirer.

À titre indicatif, la productivité de l’aricoma est telle que 3 à 4 pieds suffisent pour un potager familial.

Conseil malin

Très simple à bouturer, le yacon peut être multiplié en coupant des tiges à l’automne et en les mettant dans l’eau. À l’apparition des racines, il suffit de les mettre en pots et de les garder à l’abri du froid jusqu’au retour du printemps.

Culture et entretien du yacon

yacon cultureLa poire de terre ne nécessite presque pas d’entretien.

Il faut cependant faire attention à l’arrosage, notamment lors de période de sécheresse prolongée.

De plus, à maturité, les pieds atteignant souvent les 2 mètres, un tuteurage peut s’avérer nécessaire, surtout si les sujets sont soumis aux vents.

Récolte et conservation du bacon

La récolte intervient lorsque les premiers gels arrivent (souvent vers le mois de novembre). À l’aide d’une fourche à bêcher, arrachez délicatement le pied et prélevez les tubercules.

yacon recoltePour que vos tubercules se conservent bien, installez‑les dans une caisse et recouvrez‑les de tourbe ou de sable. Maintenez‑les ensuite à l’abri du gel et de la lumière, dans une cave par exemple.

À noter qu’après l’arrachage, les tubercules présentent une teinte rosâtre, cette dernière fonce au bout de quelques temps. Donc pas d’inquiétude si vous le constatez chez vous : c’est tout à fait normal.

Conseil malin

Pensez dès maintenant à la prochaine récolte et stockez vos souches de yaconloin du gel et de la lumière. Vous pourrez les ressortir au retour des beaux jours.

Maladies et ravageurs

La poire de terre est résistante aux maladies. Ses seuls « ennemis » sont les rongeurs qui attaquent les tubercules.


©DeeNida©chorboon_photo©undefined