Résistance au gel des agrumes en hiver

agrume hiver gel

Souvent cultivés sous nos latitudes, les agrumes ont des résistances variables au gel.

Cela dépend d’abord des variétés, mais aussi des conditions de culture des agrumes.

La resistance au froid dépend en premier lieu de la variété, mais aussi de l’âge de l’arbre, de ses organes, de l’époque à laquelle se produit le gel et sa durée.

Durée du gel

agrume geleUn gel bref de fin de nuit rapidement suivit d’une belle journée ensoleillée avec des températures positives ne devrait pas occasionner de dégâts. Sous réserve que la température ne soit pas descendue en dessous de la température acceptée par la variétés (données plus bas dans l’article).

En revanche si la période de gel se prolonge sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines, là il peut y avoir danger pour l’arbre car les agrumes n’ont qu’un repos végétatif limité dans le temps.

Un agrume en bonne santé et bien installé résistera mieux au gel qu’un agrume jeune ou affaiblit par une maladie ou une attaque de parasites.

D’ou l’intérêt de procéder à un traitement à titre préventif (contre cochenilles et pucerons), juste avant l’hiver.

Reconnaitre un agrume qui a gelé :

Un agrume qui à gelé se reconnait à ses feuilles qui tombent et se déssèchent tout en restants accrochées sur l’arbre.

Les fruits gelés se reconnaissent au fait qu’ils sont mou et nécrosés voir éclatées. L’écorce des branches se fendille.

Que faire en cas de gel ?

Si votre agrume à gelé, et à condition que le gel n’ait pas atteint la totalité de l’agrume, on pratiquera une taille sévère visant à éliminer toutes les branches mortes et les branches dont l’écorce serait éclatée.

On éliminera également tout les fruits afin que ceux-ci ne transmètes pas de maladie en pourrisant sur l’arbre.

Cette taille ne se fera qu’à la sortie de l’hiver.(au moment de la reprise de la végétation)

Si la totalité de l’agrume n’est pas atteint par le gel, alors il est possible que l’agrume ait une petite chance de repartir.

du manière général même si l’agrume semble redémarrer il restera fragile et aura du mal à produire du fruit.

Cultiver un agrume en extérieur

La culture en pleine terre des agrumes est réservée à une zone limitée, là ou les températures hivernales restes positives.

Les régions concernées sont :

  • Le littoral méditerranéen, s’étalant de Perpignan à la frontière italienne,
    que l’on appelle zone de l’orange.
  • La façade atlantique, le Sud-ouest tel que Biarritz et, dans une moindre mesure, le sud du littoral breton.
  • Ces zones peuvent accueillir certaines variétés d’agrumes en pleine terre. (kumquat, mandarine, satsumat)

Mais, attention tout de même, toutes ces zones ne sont pas à l’abri du gelées pour autant.

Sur la cote méditerranéenne, les hivers de 1985 et 1986 on mis à mal une grande partie des agrumes qui se trouvaient en pleine terre. Beaucoup de citronniers et d’orangers, pourtant magnifiques, ne s’en sont jamais remis.

Agrumes en pot en hiver

Pour les agrumes élevés en pot le mieux est de les rentrer en local peut ou pas chauffé.

Une température de 4 à 6 degrés est très bien pour conserver un agrume en hiver.

Les soins à apporter :

citronnier en pot en hiver sous serreDurant la période de repos on surveillera attentivement l’état sanitaire des agrumes. En particulier, pour les plantes sous abri, les cochenilles qui apprécient particulièrement les milieux confinés.

Les agrumes peuvent êtres traités même si ils sont en local l’hiver puisque la température dans le local ne sera pas négative.

Si le pot est intransportable on pourra se contenter de le protéger (le pot) avec un isolant, comme du plastique à bulle utilisé dans le déménagement.

Le voile d’hivernage :

Pour la ramure on pourra utiliser un voile d’hivernage. Cela permet de gagner 3 à 4 degrés et davantage si on double l’épaisseur.

  • Il conviendra de retirer le voile aussi souvent que possible, afin de permettre à l’agrume de respirer.
  • Dès que plus aucune gelée n’est à craindre, il faut retirer le voile de protection.
  • Les jeunes agrumes sont plus sensibles au gel. (prudence)

A lire aussi : comment bien hiverner ses plantes

Températures de résistance au gel

Classement des variétés d’agrumes, des plus fragiles au plus résistantes au gel. (parmi les plus connues).

Attention, les températures données ci-dessous ne concernent pas les fruits qui, eux, gèlent bien avant les températures indiquées.

Les températures données ci-dessous concernent des arbres en pleine terre déjà bien implantés, 5 à 6 ans d’âge et exempte de toutes maladies ou parasites qui pourraient les affaiblir.

  • Lime du mexique citron vert : (citrus aurantifolia) : -3 degrés.
  • Lime de tahiti citron vert : (citrus latifolia) -4 degrés. ( à tendence à perdre la feuille en cas de vent fort et de température basse). Utilisé ti-punch et autre parfums.
  • Cédratier : -3 à -4 degrés. Le cédratier est utilisé en fruit confit et confiture.
  • Limequat : -3 à -4 degrés.
  • Bergamotier : -5 à -6 degrés. Le bergamotier est utilisé en parfumerie, thé à la bergamote et parfum de bombons.
  • Citronnier : -5 à -6 degrés. Y compris citronnier des 4 saisons
  • Calamondin : (orangé d’appartement) -5 à -6 degrés.( la variété de calamondin panachée est un peu moins résistante -4 à -5 degrés).
  • Combava : -4 à -5 degrés. Utilisé comme accompagnement et épice en cuisine.
  • Pamplemoussier vrai tropical (citrus maxima) -6 à -7 degrés.
  • Clémentinier : -7 à -8 degrés.
  • Mandarinier commun : -7 à -8 degrés.
  • Oranger: -7 à -8 degrés.
  • Pomelo: (citrus paradisi) : -7 à -8 degrés. La variété pomelo star ruby produit des fruits à chaire rose.
  • Bigaradier (orangé amer) -9 degrés. Utilisé en parfumerie et distillerie alcool Cointreau et Grand Marnier, marmelade d’orange, ou comme arbre d’ornement.
  • Mandarinier satsumat : -10 -12 degrés. Le fruit gèle dès -3 à -4 degrés
  • Kumquat : -10 -12 degrés. Le fruit gèle dès -3 -4 degrés.
  • Poncirus trifoliata : -20 degrés. Le seul agrume à feuillage caduc.

Certaines parties de l’arbre sont plus sensibles au gel, tel que jeunes pousses, boutons floraux, fruits, une branche déjà âgée supportera mieux le gel qu’une jeune pousse.

Philordi


©igaguri_1, ©ironstuff, ©mkistryn