bambou nain Pleioblastus

Exception parmi les bambous, le Pleioblastus nain ne dépasse pas 1,5 mètre de haut.

Le Pleioblastus en résumé :

Nom latin : Pleioblastus sp.
Nom commun : Bambou nain
Famille : Poacées
Type : Bambou

Hauteur : De 30 cm à 1.2 m selon les espèces
Densité de plantation : 5 à 10 pieds par m²
Exposition : Mi-ombre
Sol : Tous types mais pas trop sec

Compensant sa petite taille par une forte croissance horizontale, ce bambou nain fait un excellent couvre-sol.

Plantation du bambou Pleioblastus

En pleine terre

Pour accueillir vos plants de bambous nains, apportez du compost, du terreau ou du fumier à votre sol si celui-ci vous paraît trop pauvre. Afin de mélanger le tout, retournez la terre à l’aide d’une bêche. Cette opération permet également d’aérer et de décompacter le sol pour faciliter la croissance des racines.
À l’instar des autres bambous, le Pleioblastus peut s’avérer très envahissant. L’installation d’une barrière anti rhizomes lors de la plantation est donc fortement recommandée. Pour cela, vous devez :

  • Creuser une tranchée de 50 cm de profondeur autour de la zone qui accueillera vos pieds de bambous nains.
  • Insérer la protection en superposant bien les extrémités afin d’éviter les éventuelles tentatives de fuite de racines.
  • Reboucher la tranchée.

Conseil malin et écologique : les étés étant de plus en plus secs, plantez en automne. Vos plantes auront ainsi plus de temps pour créer des racines qui les aideront à supporter le manque d’eau.

Bambou Pleioblastus en pot

Bambou Pleioblastus en potLe Pleioblastus peut être cultivé en pot. Si vous optez pour ce choix, utilisez des bacs de 15 à 30 litres minimum afin de laisser de la place aux rhizomes.

Ils s’épanouiront idéalement dans un mélange de terre du jardin et de terreau. Pour éviter une stagnation de l’eau, veillez à soigner le drainage en déposant une couche de graviers ou de pouzzolane. Cette dernière a la particularité de retenir l’humidité nécessaire à la plante sans asphyxier les racines. En été, lors des grosses chaleurs, arrosez régulièrement, mais sans excès.

Le rempotage intervient tous les trois à quatre ans environ. Il a pour but principal de changer le substrat appauvri et de fournir un espace plus grand aux rhizomes en utilisant un pot plus grand.

Entretien du bambou Pleioblastus

Le bambou nain ne demande pas d’entretien spécifique. Particulièrement rustique, il supporte des températures allant de -20 °C à -25 °C. Aucune protection n’est donc nécessaire.

Le Pleioblastus n’a pas besoin d’être taillé, sauf si vous souhaitez rajeunir la touffe. Dans ce cas, coupez (pas trop ras) en mars, avril. Pour une grande surface, vous pouvez utiliser une débroussailleuse, voire une tondeuse en position haute.

Pour une culture en pot, apportez de l’engrais azoté à libération lente en début de printemps.

Multiplication du Pleioblastus

Il est très facile d’obtenir de nouveaux plants de Pleioblastus. Pour cela, arrachez-en un pied et divisez-le en plusieurs morceaux qu’il vous suffira ensuite de replanter.

Maladies du bambou Pleioblastus

Planté dans de bonnes conditions, le Pleioblastus n’est pas une espèce particulièrement sensible aux maladies et ravageurs.

Emploi et variétés de Pleioblastus

bambou PleioblastusPolyvalent, le Pleioblastuspeut être utilisé en massif, en pot, en couvre-sol.

Son système racinaire, particulièrement dense, en fait également un excellent allié contre l’érosion pour les talus et les berges.

Quelques variétés intéressantes

  • Pleioblastus variegatus : n’excédant pas 1 m de hauteur, ce bambou nain se distingue par ses feuilles panachées et ses cannes couvertes de soies blanches.
  • Pleioblastus auricomus : pouvant mesurer jusqu’à 1,5 m, son feuillage vert strié de jaune apporte une touche lumineuse au jardin.