aunee Inula helenium

L’aunée en résumé :

Nom latin : Inulasp.
Nom commun : Aunée ou Aulnée
Famille : Astéracées
Type : Vivace

Port : Buissonnant ou dressé selon l’espèce
Hauteur : De 20 cm à 2 m selon l’espèce
Densité de plantation : variable en fonction des espèces
Exposition : Ensoleillée à mi‑ombre
Sol : Tout type, bien drainé

Floraison : Juillet, août

Avec ses jolies fleurs jaunes au grand cœur que Van Gogh n’aurait pas renié, l’aunée (ou Inulaen latin) est une magnifique vivace de massif.

Son entretien facile, sa grande variété de tailles, de formes et de feuillages en font un atout certain pour votre jardin.

Plantation de l’aunée

Pour obtenir de beaux pieds d’aunée, choisissez une terre humifère et bien drainée afin de conserver l’humidité sans asphyxier les racines par un excédent d’eau.

Pour un effet flamboyant lors de la floraison, optez pour une exposition ensoleillée. La mi­‑ombre est également supportée par l’aunée.

La plantation s’effectue en automne (voire au printemps) en 5 étapes :

  • Apportez de la matière organique à votre sol si celui‑ci en manque. Vous pouvez choisir du terreau, du compost ou encore du fumier (bien décomposé).
  • Travaillez la terre en profondeur afin de bien mélanger tous les éléments et de faciliter l’installation des racines.
  • Creusez un trou et appliquez une couche de drainage.
  • Plantez le pied et rebouchez le trou.
  • Pour les plus grands sujets comme Inula helenium qui peut atteindre 2 m ; un tuteurage peut s’avérer nécessaire.

Entretien de l’aunée

Plusieurs gestes vous garantiront de beaux pieds :

  • Au printemps ou à l’automne, apportez de la matière organique au sol et griffez légèrement.
  • Appliquez un paillis de protection pour préserver l’humidité de la terre. L’autre avantage sera de moins désherber.
  • En été, si une période de sécheresse se prolonge, veillez à apporter de l’eau en petites quantités, mais de façon régulière.
  • Vers les mois d’octobre, novembre, rabattez la touffe de végétation à la base.

Multiplication de l’aunée

Si vous souhaitez obtenir de nouveaux plants d’aunée, le meilleur choix est la division.

Pour cela, arrachez le pied à l’aide d’une fourche à bêcher et divisez le pain racinaire avec vos mains ou, si ce dernier est trop dur, en vous servant d’une bêche bien aiguisée.

Il ne reste plus qu’à replanter les nouveaux sujets.

Maladies de l’aunée

En fonction des aléas météorologiques, l’aunée peut être sujette à l’oïdium. Si ce dernier se prolonge dans le temps, appliquez un traitement.

Emploi et association

Les plus grandes espèces (Inula helenium par exemple) peuvent être utilisées en sujet isolé. Mais d’une manière générale, l’aunée montrera tout son potentiel esthétique en étant entourée d’autres fleurs telles que :

Espèces et variétés intéressantes

Inula helenium : avec près de 2 m de hauteur, c’est l’une des plus grandes aunées. Sa souche volumineuse, la dimension de ses feuilles et de ses fleurs, prédestinent I. heleniumaux grands massifs.

Inula ensifolia ‘Compacta’ : à l’opposé d’I. helenium, il s’agit d’une des plus petites espèces. Elle ne dépasse pas les 20 cm et est parfaite pour les jardins à petits massifs ou les bordures.

Inula royleana : à mi‑chemin entre I. heleniumet I. ensifolia‘Compacta’, elle ne mesure pas plus de 50 cm. Ses grandes fleurs jaune-or de 12 cm garniront agréablement votre massif en été.

Utilisation de l’Inula helenium

utilisation Inula helenium auneeL’Inula helenium ou Grande Aunée est une plante comestible et même utilisée pour ses vertus médicinales.

On utilise également les racines d’Inula helenium, pour son pouvoir aromatiques.

Divers applications peuvent lui être attribué, notamment pour lutter contre la toux et les divers inflammations des organes respiratoire.

La manière la plus simple et la plus courante d’utiliser l’aunée est en tisane.

Il suffit de faire infuser de la poudre de racine afin d’apaiser les maux de gorge et des voies respiratoires

Conseil malin

L’utilisation d’Inula helenium est déconseillée aux femmes enceintes


Crédits :Madeleine_Steinbach