litiere pour chat

Minérale, agglomérante, de silice ou végétale, la litière reste le second poste de dépense lorsque l’on possède un chat.

Voici quelques informations pour vous aider à faire le bon choix.

À lire aussi :

4 types de litière pour chats

En France, on utilise 33 litres de litière par an en moyenne, pour un budget compris entre 5 et 20 euros par mois. Quatre familles principales se partagent le marché de ce « petit coin » très lucratif.

La minérale :

La litière minérale se présente sous forme de petits cailloux blancs et argileux. Elle absorbe l’humidité et les odeurs. Enfin, elle doit être changée entièrement toutes les semaines.

A éviter pour les chats qui ont des problèmes respiratoires, car elle dégage beaucoup de poussière.

Prix constaté : moins d’un euro le litre.

La minérale agglomérante :

Elle se compose d’argile 100 % naturelle très fine. Elle emprisonne l’urine de votre chat en formant des galettes solides très faciles à retirer.

À changer tous les dix jours, son prix reste très abordable, moins de dix euros pour cinq litres.

Point négatif, elle colle aux coussinets du chat.

De silice :

Révolutionnaires, les cristaux de cette litière sont microporeux et sans aucune poussière. Ils drainent et aspirent les liquides.

Bien que plus onéreuse que ses concurrentes, elle dure longtemps (trois semaines) et limite efficacement les odeurs. Il suffit de la remuer régulièrement.

Prix constaté : entre trois et quatre euros le litre.

La litière végétale :

La litière végétale est constituée de matières recyclées comme le papier, le maïs ou le bois. Biodégradable, sans poussière et économique, elle est très tendance. Point négatif, elle doit être changée tous les trois ou quatre jours, car elle est moyennement absorbante et ne retient pas les odeurs. Prix constaté : moins d’un euros le litre.

On trouve toutes ces litières en version parfumée(attractive pour la maison) mais attention à ne pas agresser l’odorat délicat de votre chat !

Bien placer le bac à litière de son chat

  • Il est recommandé deplacer le bac à litière loin des endroits de passages sur un support anti dérapant.
  • Si vous avez un chien, disposer le bac en hauteur ou dans un endroit où il n’y aura pas accès, car ce petit malin ira manger les excréments de votre chat.
  • Chaque chat de la maison doit avoir son bac personnel. Dans le cas contraire, il deviendra malpropre.

Entretien du bac à la litière

  • Un chat est naturellement propre. Sa litière doit être nettoyée tous les jours.
  • Selon le choix de la litière, elle devra être entièrement changée de façon régulière. Utiliser des gants (femme enceinte en particulier) et désinfecter le bac à litière.
  • La litière est à jeter dans un sac à part dans les poubelles non recyclables.

Le saviez-vous ?

Il est déconseillé de mettre la litière de votre chat dans votre compost, car ses selles contiennent des vers. Ils peuvent contaminer vos sols et parasiter vos auxiliaires au jardin comme le hérisson.

À lire aussi : chat et grossesse, toxoplasmose : les gestes à adopter

Conseils malins

Le pH de l’eau de javel est proche de celui de l’urine de votre chat. Mettez-en quelques gouttes dans le bac à litière pour l’encourager à venir dedans.


À méditer :

« Le temps passé avec un chat n’est jamais perdu. »

Colette

L.D.