Chien chiot qui mord mordille

Mordiller pour un chiot est indispensable.

Il doit pourtant apprendre à contrôler la force de sa mâchoire et de ses dents pour ne présenter aucun danger lorsqu’il sera adulte.

Voici comment réussir cet apprentissage essentiel.

Pourquoi le chiot mordille ?

  • Mordiller calme son mal aux dents. Àun mois et demi, le chiot a 28 dents de lait qui seront remplacées par 42 dents définitives.
  • Privé de main, il explore le monde avec sa gueule. Goût, texture, matière… il veut tout connaître.
  • Mordiller lui permet de jouer et d’affirmer sa hiérarchie. Il teste sa force.

> L’inhibition à la morsure, qu’est ce que c’est ?

Les chiots apprennent à contrôler la morsure, on appelle cela l’inhibition de la morsure et c’est un apprentissage essentiel.

L’inhibition à la morsure avec sa fratrie : 

Pendant les premières semaines de sa vie, le chiot se sociabilise. Il apprend à refréner ses mordillements en jouant avec sa fratrie.

Si le chiot mord trop fort, son frère ou sa sœur crie, riposte ou cesse le jeu. Le chiot comprend alors qu’il a été trop loin.

Le saviez-vous ?

La chienne remet son chiot à sa place en pressant sa gueule contre sa nuque l’obligeant ainsi à prendre la position de soumission.

L’inhibition à la morsure avec son maître :

Les mordillements chez le chiot s’observent jusqu’à l’âge de 8 mois. Lorsque vous irez le chercher chez l’éleveur, il aura entre 2 et 3 mois. Il faudra donc poursuivre cet apprentissage essentiel.

> Comment faire en pratique ?

  • Ne jamais repousser le chiot qui interprètera ce comportement comme un appel au jeu et redoublera d’excitation.
  • Le laisser venir vers vous et sentir vos mains.
  • Lorsqu’il commence à vous mordiller, poussez un cri lorsque cela devient douloureux et dites « non ! »
  • Ne retirez pas votre main, c’est à lui de la retirer.
  • S’il continue, cessez le jeu. Ne lui parlez pas, ne le touchez pas, ne le regardez pas. Sortez de la pièce.
  • Revenez quelques minutes plus tard et recommencez l’exercice.
  • S’il se comporte bien, félicitez-le, offrez-lui une friandise.
  • Redirigez-le vers ses jouets pour qu’il puisse mordiller. C’est indispensable pour un chiot.

> Si vous n’obtenez pas de résultat :

Lorsqu’un chiot a été retiré trop tôt à sa mère ou si celle-ci était inexpérimentée, l’apprentissage de la morsure inhibée peut être plus compliqué.

  • Laisser venir le chien à vous et sentir vos mains.
  • S’il cherche à percer la peau au lieu de la pincer, dites « non ! » et secouez-lui le cou tout en fermant sa gueule.
  • Renouveler l’exercice autant que nécessaire. Le chiot a compris lorsqu’il vous lèche les mains.
  • Offrez-lui une friandise et redirigez-le vers ses jouets.

Il faut du temps et de la cohérence pour que le chiot apprenne à doser la puissance de sa mâchoire. Cet apprentissage est essentiel, car si un jour votre chien mord violemment une personne ou un congénère, chacun devra en payer le prix.

Conseils malins

Laissez à disposition des jeux en corde ou des os en peau de buffle à votre chiot pour qu’il puisse mordiller.

Ne laissez rien à sa portée qu’il soit susceptible de détruire. Il ne sait pas encore ce qui est à lui. Il explore le monde, ne l’oubliez pas.

Si les mordillements perdurent au-delà de son premier anniversaire, consultez un comportementaliste. Votre chiot peut souffrir d’hyperactivité.


À méditer :

« La vie est un CDD dont l’apprentissage est permanent ! »

François-joseph Goasdoue

L.D

Crédits :castenoid