benevolat animaux

Les promenades, l’entretien des locaux, l’aide administrative, le déplacement des animaux, la capture des chats errants, les enquêtes pour maltraitance ou les collectes font partie des nombreuses missions confiées aux bénévoles des refuges animaliers.

Voici la marche à suivre pour devenir un bénévole engagé, dévoué, bienveillant et heureux.

Devenir bénévole

  • Avoir 18 ans et un casier judiciaire vierge (les mineurs sont acceptés accompagnés d’un majeur).
  • Être à jour de ses vaccins.
  • Contacter les refuges animaliers les plus proches de votre domicile (SPA, associations, fondations, refuges, etc.) par mail ou par téléphone.
  • Remplir le dossier envoyé par le refuge intéressé (qui vous demande vos motivations, vos disponibilités, etc.)
  • Prévoir une adhésion de 10 à 20 euros qui sera reversée à la cause animale.
  • Accepter d’être formé par des employés ou des bénévoles expérimentés (hygiène, comportement des animaux, obligation administrative, etc.).

Les missions de bénévolat

Selon le temps dont vous disposez, vos préférences et vos aptitudes, une multitude de missions peuvent vous être confiées. C’est à vous de choisir.

Garder à l’esprit que chaque bénévole est précieux, unique et indispensable.

  • Entretien des locaux :Nettoyage et désinfection des box des chiens (poils, excréments) ou des chats (poils, litière).
  • Promenade des chiens :Sortir les chiens en longe, seul ou avec d’autres bénévoles si votre chien est sociable.
  • Temps de jeux et de câlins avec les chats.
  • Donner les repaset les médicaments.
  • Maraude : aller à la rencontre des SDF ou des personnes en grande précarité pour apporter des soins à leurs animaux.
  • Tâches administratives :répondre au téléphone, accueillir le public, mettre à jour le site internet (fiches des adoptions, conseils, informations, etc.).
  • Bricolage : rénovation, peinture, isolation, décoration.
  • Participer aux portes ouvertes : présenter les animaux au public pour une éventuelle adoption, collecter des dons (argent ou nourriture et matériel).
  • Aider au transfert des animaux : les chiens et chats errants ou les animaux retirés pour maltraitance sont amenés à la fourrière puis transférés dans des refuges. Il faut veiller à leur confort et à leur sécurité pendant le transport.
  • Poser des trappes pour capturer les chats errants pour qu’ils puissent être stérilisés et identifiés.
  • Devenir enquêteur : contrôler la réussite d’une adoption ou vérifier un cas de maltraitance.

Bénévole auprès des animaux, pourquoi ?

  • Des centaines de refuges existent en France dont 62 SPA.
  • Des milliers d’animaux sont abandonnés chaque année.
  • Animaux de la ferme, chevaux, ânes, chiens, chats, oiseaux, NAC (etc.) sont maltraités.
  • Être bénévole permet de rester actif et de créer du lien social.
  • Devenir bénévole est gratifiant. On redécouvre l’entraide, le dévouement, l’implication, le bonheur de donner avec désintéressement.
  • On apprend et on se forme de façon ludique.

Le GRAAL, Lévriers sans frontières, la SPA, seconde chance, Gaia, la fondation 30 millions d’amis, les chiens guides d’aveugles ou gamelles pleines sont quelques exemples d’organismes où les bénévoles ouvrent sans relâche.


Le saviez-vous ?

La SPA a été créée par le docteur Étienne Paris et en 1845 pour protéger les chevaux que les cochers parisiens maltraitaient.


Conseils malins

Vous ne souhaitez pas prendre l’engagement d’accueillir un animal définitivement et vous avez le projet de devenir bénévole.

Pourquoi ne pas devenir famille relais ? On vous confiera ponctuellement des animaux le temps qu’ils soient adoptés. Tous les frais (nourriture, soins) sont pris en charge par les refuges ou associations. C’est une très belle aventure.


À méditer :

« Vivre sans but, c’est naviguer sans boussole. »

John Ruskin

L.D.